Aller au contenu principal

21 juillet 2009

CultEnews du 21 juillet – en direct d’un transat

par writer

Le Off


Comme la correspondante a dit cet hiver: « on peut remplir son frigo de livres mais il faut toujours garder une place pour le champagne. » Il était temps de faire un peu plus de place pour le champagne (et le Chablis, et l’Asahi, faites vos jeux), donc les bords de Marne sont déclarés open bar jusqu’à fin août. Ah, tout le monde est en vacances… La CultEnews fait aussi des reportages, mais uniquement entre Saint-Paul de Vence, Tourrettes-Sur-loup moins chic so bons souvenirs et quelques autres piscines à proximité de prétextes culturels.


J’serai Vintage avant d’être vieille – parenthèse Modes et Travaux

Madeleine Vionnet, puriste de la mode

La so chic pigiste Paris Vintage a aimé la belle exposition consacrée à Madeleine Vionnet par les Arts-Décoratifs, mais ce qu’elle a préféré par-dessus tout, c’est en apprendre un peu plus sur cette femme qui ne devait pas s’en laisser raconter : elle a divorcé pour partir en Angleterre à 20 ans, en 1896, puis monté sa réputation, depuis ses débuts chez les Sœurs Callot – moins connues, très essentielles aussi, jusqu’à sa maison menée en mode dame de fer et lutte contre la contrefaçon. Bon, la mode Vionnet, c’est parfois moins aérien que ce que j’imaginais, ça risque même la robe de style (qui comme son nom l’indique mal, fut une mini vague choucroute des années 1920 aux antipodes de la Flapper). Tout de même, le Manteau du soir de 1936 qui orne la couverture du catalogue pourrait incarner l’oxymore de la sobriété excentrique, oui, oui les petits jeunes des années 1980 devaient le connaître. Coup de cœur de l’élégante snob : une robe de 1931, en mousseline corail brodée d’un dégradé de perles grises en « vermicelle au carré », une technique de broderie inventée par Lesage pour garder toute sa souplesse au crêpe… Emma aime: « Un couturier habille des êtres humains, non des rêves ».

Jusqu’au 31 janvier 2010, Musée des Arts Décoratifs.

Avantage CultEnews! Une visite-conférence avec la would-be Papesse du vintage est improvisée le 12 septembre 2009 pour les 5 meilleurs messages envoyés à l’adresse: cultenews@gmail.com (jury ouvert à toute corruption et en particulier aux bas résille Sevilla taille 2) R

umeur CultEnews! Il y aura une très grande exposition Yves Saint-Laurent en mars 2010, et si son commissaire à la classe hors pair ne tape pas sur les doigts de l’apprentie stylée, elle essaiera de l’interviewer pour un hors-série.

Après le pont

Pleurons pleurons de ne pas avoir pu assister à (A)ppolonia de Warlikowski, tenez pour la peine voilà le lien de Télérama qui a a-do-ré mais il est vrai que Télérama a-do-re souvent. Le Monde sous la plume de Fabienne Darge a titré « Le choc » et conclu  « Le théâtre de Krystztof Warlikowski est un art de la résurrection« . Ne pleurons pas trop, car nous pourrons aller vérifier si cette chute était méritée: la pièce est présentée du 6 au 12 novembre au théâtre de Chaillot, talons des Doctorantes dans les starting-blocks.

L’Injustice du jour

« Nous savons toujours comment une expérience commence mais nous ne savons pas comment elle finit. » : La Grande Magie, d’où est tirée cette réplique, se termina… un peu en avance, oh là ce n’est vraiment pas bien. Le conseil CultEnews: allez-y en famille si vous voulez, c’est repris à partir d’octobre. La correspondante a détesté, mais soupçonne que ce soit parce qu’elle avait encore un arrière-éclat de Môme Crevette dans les yeux, et d’autres aussi. Et elle ne comprend rien aux commentaires critiques, qui soulignent d’une seule voix ou presque la « renaissance du Français », blah blah: on s’était pourtant bien marrées avec Cyrano de Bergerac il n’y a pas si longtemps, Doctorantes pas que bégueules, enfin bref.

Bronzage Quai de Scène

Avant épuisement complet, les Doctorantes, leurs admirateurEs et les autres ont rendez-vous le 21 juillet pour Ubu Roi @ la Comédie-Française (la dernière, et dernière chance aussi avant shoot de trop), Ook le 24 juillet au Palais-Royal et même chez Pierre Henry himself le 27 (où il semblerait que Victor V. soit présent). En cas de panique, Haut-Médoc en terrasse.

Disponible au prêt

Jacques Derrida, Demeure, Athènes

Editions Galilée

« Nous nous devons à la mort », c’est ainsi que s’ouvre le voyage de Jacques Derrida au travers de la Grèce, ou plutôt, le voyage de Jacques D. en compagnie des photos du Céramique prises par Jean-François Bonhomme. C’est entre autres une réflexion sur la photo, ça, la correspondante, elle comprend mieux que la déconstruction, elle a pourtant adoré  « photorthographiée », mot du jour. Evidemment la seule mort à laquelle nous nous devons est celle de Socrate, et les chères Hellénistes en spartiates s’en donneront à cœur joie option Bailly.


Sur la wishlist (ou plutôt “Wishful Thinking to deserve Elitism”)


L’Archéologie du frivole, toujours de Jacques D.

Editions Galilée

Juste par défi, hein, parce que la correspondante n’y comprend pas grand-chose malgré son intoxication alimentaire avitalienne, mais sait qu’il n’est pas question de l’évolution de la manucure à travers les siècles. Ne rien comprendre, ça aide à apprendre à écrire, c’est sans doute ce qui m’a valu le dérapage suivant dans ma lettre sollicitant une interview à Madame Ronell (pour le moment je cherche l’enveloppe):

« « Prüfung »… mise à l’épreuve… je suis « une amante ayant un rapport sexuel à risque », ainsi que vous l’écrivez, et le plus grand de mes risques, c’est de rester frustrée par la limite de ma culture… par le presque, alors que je voudrais avaler les possibles sans ciller pour aller plus loin, au lieu d’être condamnée à m’illustrer comme « Dummkopf »… »

Pour la route : « Délacement : la déconstruction, analyse frivole ou inventive », essai de Jérôme Lèbre, qui est collaborateur de la chère revue Vacarme que la correspondante n’achète pourtant jamais, oh, c’est pas bien.



Le Baiser de la Fin

« L’art de s’habiller demande du temps et de la patience. »

Publicités
Lire plus de Specials

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Remarque : Le HTML est autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

S'abonner aux commentaires

%d blogueurs aiment cette page :